Fête de la Sainte-Ouine

La fête de la Sainte-Ouine est la fête foraine annuelle à Saint-Malo. Elle se tient habituellement de mi-janvier à mi-février sur les quais Saint-Louis et Saint-Vincent, face aux remparts de la cité corsaire.

Pour sa 91ème édition, la fête de Sainte-Ouine accueillera plus de 60 attractions et stands et se déroulera du samedi 20 janvier au dimanche 18 février 2018.

Pour cette édition 2018, les malouins et malouines pourront profiter des attractions à sensations suivantes : le Sky Flyer (ascenseur), le Loop Zone, l’Adrenalyn, l’Extazy Jump !

En 2017, les amateurs de sensations fortes ont pu se tourner vers le Hawaii Surf, le Rotor (centrifugeuse), le Loop Zone, l’Extazy Jump ou encore l’Adrenalyn du côté de la porte St-Louis.

Pour les moins aventureux, les classiques seront également au rendez-vous comme le New Dream ou les auto tamponeuses, les manèges pour enfants, les confiseurs, les machines à sous et les stands de tir, bref de quoi satisfaire petits et grands !

(Merci à Quentin pour ces contributions à cette page)

Pratique

Les stands et manèges seront ouverts les mercredi de 14h à 18h, le samedi de 14h à 23h et le dimanche de 14h à 20h et certaines stands en fin de journée en semaine. Pas de chance cette année pour les écoliers malouins, les vacances commenceront quand la Sainte-Ouine quittera Saint-Malo… sauf prolongement exceptionnelle comme en 2013 ?

La route sur les quais sera fermée à la circulation les mercredis, samedis et dimanches après-midis pour la sécurité de tous.

La Sainte-Ouine en images

Origine de la Sainte-Ouine

La Sainte-Ouine tient ses origines à l’époque de la chapelle Sainte-Marie-du-Laurier, construite sur le Grand Bé (les premières traces de l’existence de cette chapelle datent de 1360). Elle fût renommée en chapelle Saint-Ouen, archevêque de Rouen. A partir du XVème siècle, les malouins l’appelèrent alors chapelle Sainte-Ouine.

Les Malouins célébrèrent depuis, chaque dimanche de la Passion, sur le Grand Bé, la Sainte-Ouine, en mangeant en quelques heures l’économie de plusieurs mois (on parle de « faire la petite Sainte-Ouine »).

A partir de 1927, les premiers manèges font leur apparition pour accompagner le départ des Terre-Neuvas.

Aujourd’hui, cette réunion populaire, devenue laïque, se déroule sous la forme d’une fête foraine sur les quais du port de Saint-Malo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *