Intra-Muros : l’accès aux remparts bientôt payant

Face à la réduction des dotations de l’état et afin de maintenir une imposition stable, la ville de Saint-Malo prévoit d’instaurer un droit d’entrée via des portiques sur les emblématiques remparts pour financer la rénovation du patrimoine malouin.

L’installation des portiques, d’un investissement initial de 450 000 euros, devrait débuter prochainement pour espérer capter une partie du million de visiteurs qui visite la cité corsaire en saison estivale.

L’équipement devrait être rentabilisé au cours de la seconde année et permettre ainsi de lancer rapidement de nouveaux projets de rénovation du patrimoine de la ville car « c’est uniquement à cette fin que l’argent récolté sera destiné », nous assure-t-on à la mairie.

Plan de la portion de remparts qui sera payante en saison.

Un euro pour voir la mer

Un euro, ce sera le prix pour franchir ces portillons et déambuler sur la section commençant de l’intersection du passage de la poudrière et de la rue du Château Gaillard (à proximité de la tour Bidouane) jusqu’à la porte de Dinan avant d’arriver sur le bastion Saint-Louis, soit environ 900 mètres. Le reste des remparts, un kilomètre environ, restera en libre accès.

« Le paiement par CB sans contact sera possible directement sur le portique », nous explique-t-on, « et un ticket valable 24h sera remis, permettant d’entrer et sortir à sa guise pendant ce délai. »

Des tickets gratuits et un accès libre hors saison

A l’instar du stationnement, les portiques seront actifs uniquement pendant la saison estivale, les modalités exactes restent à définir mais la période de mai à septembre est évoquée avec un horaire de journée type 10h-19h.

Des tickets gratuits seront également distribués par les commerçants ainsi qu’aux malouins avec le magazine municipal Malo Mag.

L’accès au bastion de la Hollande sera désormais payant.

Certains y verront une raison de plus pour profiter du calme matinal pour faire « leur tour de remparts » sans devoir s’acquitter d’un droit de passage… pour les autres, il faudra sortir le porte-monnaie pour la bonne cause !

PS : regardez bien la date de cet article, vous comprendrez qu’il ne s’agit que d’un poisson 🙂

Crédits photo : remparts/bon secours © Dennis Jarvis CC by-sa

27 réactions sur “Intra-Muros : l’accès aux remparts bientôt payant

  1. C’est inadmissible, la ville va se plaindre après que les vacanciers ne viennent pas parce que il faut encore payer après avoir déjà payé un parking non mais on va ou quoi..
    Les gens n’ont pas des bourses énormes et le si peu qu’on peut aller se promener le long des remparts, on ne pourra plus le faire… Bravo pour les commerçants qui vont mourir a petit feu 👏👏👏🤔.
    J’espère que les commerçants vont se manifester et ne pas se laisser faire pour que ça ne se fasse pas.

  2. Malouine que je suis j’ai honte.
    Un scandale….
    Il faut arrêter, rappelons que beaucoup de vacanciers sont des simples ouvriers qui ne peuvent pas payer partout…
    J’AI HONTE DE MA VILLE

  3. Domaine public financé avec nos impôts.
    Du coup j’attend mon retour sur investissement avec participation aux bénéfices 🙂

  4. Le poison d’avril c’est la gratuité des parking en Hiver ? /  » A l’instar du stationnement, les portiques seront actifs uniquement pendant la saison estivale, »

  5. Même pas drôle comme poisson d’avril, cela va tellement dans le sens de la marchandisation et de la financiarisation de la société que ça ne fait pas franchement rire.
    Ouvrez les lieux de culture et de vie sociale, cela permettra de vous inspirer et de renouveler vos imaginaires qui semblent bien étriqués !

    1. Notre imagination va bien merci 🙂 mais nous n’avons pas toutes et tous le même sens de l’humour, voilà tout, rien de bien grave non ?

  6. Mdr tous les « gueulards » de ce monde qui ne lisent même pas les articles jusqu’à la fin mais qui passent leur temps à râler sans savoir !!!!!

  7. Je m’étonnais de ne pas avoir vu de poisson cette année.
    Celui ci est géant et y ai cru,
    Mais pour 1 euro,y’a pas scandale à faire.
    Ceci montre la stupidité des français, depuis des siècles à se plaindre dès qu’ils le peuvent,

  8. C’est peut-être un poisson d’Avril !….. En espérant que cela ne va pas donner des idées saugrenues à certains. On sait toujours que l’argent, appel l’argent.

  9. Super poisson, la preuve grâce aux commentaires que les français passent leur temps à critiquer leur gouvernement, leur ville.
    Sacré poisson!
    Pauvre Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.